Crois­sance du sec­teur fi­nan­cier contre vents et ma­rées

Etudes21 novembre 2018

A la demande de l’Association suisse d’assurances ASA et de l’Association suisse des banquiers (ASB), Polynomics a conduit une étude sur la création de valeur des banques et des assurances. L’étude montre les effets directs et indirects du secteur financier sur la création de valeur et l’emploi.

Le secteur financier évolue dans un environnement difficile en Suisse. Intérêts négatifs, densification de la réglementation, numérisation et durcissement de la concurrence sont autant de défis que doivent relever tant les banques que les assurances. En 2017, le secteur financier suisse a néanmoins réussi à générer près de 60 milliards de CHF de valeur ajoutée brute, soit 9,2 pour cent de la valeur ajoutée totale de la Suisse. Près de la moitié, 29 milliards de francs, est à mettre au crédit du secteur de l’assurance qui emploie quelque 71 000 personnes.

Téléchargements