Phy­sio­pa­tho­lo­gie et diag­nos­tic du sys­tème dou­lou­reux ré­gio­nal com­plexe

Contexte10 février 2020

Le SDRC se manifeste sous la forme d’un ensemble bigarré de symptômes. La durée et l’intensité des douleurs excédent l’évolution normale attendue. La thérapie est fonction du tableau clinique.

Le SDRC consiste en différentes douleurs qui surviennent généralement après un événement causal subi par une extrémité du corps. La durée et l’intensité des douleurs excédent typiquement l’évolution normale attendue au regard de l’événement considéré. Ce sont surtout les femmes âgées de 60 à 70 ans qui sont touchées. La manifestation clinique du SDRC consiste en un ensemble bigarré de symptômes comprenant des troubles de la sensibilité, des troubles vasomoteurs, sudoromoteurs, moteurs et trophiques.

Le type et l’intensité de ces symptômes diffèrent d'un patient à l’autre et évoluent généralement au cours de la maladie. Le SDRC consiste essentiellement en un diagnostic clinique établi après prise en compte des critères tels que modifiés lors de la conférence de Budapest. Si les évolutions bénignes sont connues, nombre de patients développent néanmoins des pathologies chroniques avec douleurs persistantes, y compris un an après l’apparition des premiers symptômes. Le traitement du SDRC est particulièrement complexe étant donné la multiplicité des douleurs et des évolutions possibles de la maladie selon les individus. L’approche thérapeutique peut consister en l’administration de médicaments, un procédé invasif, des traitements physiothérapeuthiques, ergothérapeutiques ou encore psychiatriques. La thérapie est fonction du tableau clinique considéré et repose sur des processus physiopathologiques sous-jacents.

Téléchargements

Inscription pour Infoméd
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.
5 + 13 =
Veuillez entrer le résultat du problème arithmétique. (La question de sécurité nous aide à prévenir le spam automatique.)
Les champs munis d'un astéristique (*) doivent absolument être remplis.