Les as­su­rances, pi­lier de notre éco­no­mie na­tio­nale

Contexte13 octobre 2017

Les assurances suisses comptent au nombre des branches économiques les plus importantes et performantes du pays. Elles sont gages de sécurité, de confiance et de fiabilité depuis plus de 150 ans. Elles permettent aux assurés de dégager des ressources et rendent ainsi possible l’innovation ainsi que le développement de l’économie et de la société.

Les assureurs suisses sont solides et ont prouvé une fois de plus leur force et leur stabilité lors de la crise économique et financière de 2007/2008. Ils contribuent à près de 4,6% de la création de valeur de l’ensemble de l’économie suisse et à 50% de la création de valeur de notre place financière. Ils sont aujourd'hui pratiquement au même niveau que les banques. En termes de productivité, les assureurs occupent d’ailleurs la première place. Ils jouent ainsi un rôle capital et moteur au sein de l’économie suisse.

  • Les compagnies d’assurances offrent des emplois intéressants à plus de 46 000 collaborateurs et forment quelque 2000 apprentis. 
  • Elles alimentent les marchés en liquidités et contribuent ainsi à la stabilité du système financier.  
  • En fournissant des prestations tant aux entreprises qu’aux individus, tous ces acteurs du marché se sentent davantage en sécurité et peuvent alors concentrer leur énergie et leurs moyens sur autre chose que sur leur survie. 
  • Les assureurs sont des investisseurs importants et de bons contribuables.

Sécurité pour les individus

La sécurité est un élément essentiel au bien-être des individus et à leur envie d’entreprendre. Les particuliers comme les entreprises ont donc vraiment besoin de transférer les risques auxquels ils sont exposés sur les assureurs afin que les coûts ou les pertes exceptionnelles générés en cas de sinistre soient couverts. Une bonne couverture d’assurance stimule le moral des particuliers et se traduit positivement sur leurs dépenses et leur consommation.

Sécurité pour les entreprises

Les assurances sont un élément essentiel au bon fonctionnement de l’économie : pouvoir externaliser la garantie des risques d’entreprise ou d’exploitation qui les menacent permet aux firmes de dégager des capitaux qu’elles peuvent ainsi investir dans le développement de leurs affaires et l’amélioration de leur création de valeur. A la différence des banques qui octroient simplement des crédits, les assureurs ne se contentent pas de mettre des moyens à disposition, mais ils couvrent en même temps les risques liés à l’activité commerciale.