Les as­su­reurs pri­vés gé­nè­rent 3,3 mil­liards de francs d'im­pôts chaque an­née

Contexte28 mai 2021

Les assureurs privés suisses et leurs collaborateurs acquittent 3,3 milliards de francs d’impôts directs chaque année. Le canton de Zurich en profite tout particulièrement, notamment comme plaque-tournante de la réassurance.

L’importance économique des assureurs privés suisses se mesure aussi à l’aune des impôts qu’ils acquittent. En 2019, ils ont versé 3,3 milliards de francs d’impôts fédéraux, cantonaux et communaux, finançant ainsi des écoles, des routes et d’autres services des pouvoirs publics.

Si l’on y ajoute les impôts indirects découlant de la TVA et des droits de timbre, plus de 4 milliards de francs des prélèvements fiscaux, soit plus de 3 pour cent de l’ensemble des recettes fiscales de la Confédération, des cantons et des communes, ont été générés par le secteur de l’assurance.

Si les sièges des assureurs sont répartis dans différents cantons, villes et communes de Suisse, le canton de Zurich constitue la réelle plaque tournante de l’assurance, surtout de la réassurance.

De bonnes conditions d’exercice pour le secteur de l’assurance sont donc dans l’intérêt de l’économie suisse dans son ensemble.

Stratégie 2020–2024 | Conditions d’exercice

Considérant l’importance du rôle économique et social joué par l’industrie de l’assurance, l’ASA s’engage en faveur du bon fonctionnement de la concurrence – ceci, au bénéfice de la place économique suisse et des entreprises qui y sont établies.

En savoir plus