Nou­veaux chiffres sur le mar­ché suisse de la cy­be­ras­su­rance

News14 décembre 2023

L’Association Suisse d’Assurances présente les derniers chiffres sur le marché de la cyberassurance. Elle s’appuie sur le premier modèle de risque développé pour la Suisse, ceci en collaboration avec l'évaluateur Moody's RMS. En outre, l'ASA a recensé le volume des cyberprimes pour le marché suisse. Les chiffres attestent du fort potentiel recelé par les cyberassurances. Pour augmenter leur assurabilité, les entreprises à assurer sont aussi invitées à prendre des mesures de prévention spécifiques. 

Le 14 décembre 2023, l'Association Suisse d'Assurances ASA a présenté une nouvelle modélisation pour les cyberrisques. Cette première édition élaborée spécifiquement pour le marché suisse a été réalisée en collaboration avec Moody’s RMS, l'un des principaux fournisseurs de modèles et d'analyses de risques. Elle a permis de calculer l'ampleur et la probabilité de dommages majeurs provoqués par des cyber-événements. « Avec ce modèle de risque, nous avons franchi une étape essentielle vers une meilleure quantifiabilité – et surtout une plus grande assurabilité – des cyberrisques en Suisse », explique Urs Arbter, directeur de l'ASA, en s’exprimant sur la collaboration avec le spécialiste de la modélisation des risques.

D’après le modèle présenté, il y a par exemple un pour cent de risques par an que se produise un cyberévénement susceptible d’entraîner un dommage économique total de plus de 2,5 milliards de francs. Il faut donc s'attendre à un tel événement une fois tous les cent ans en moyenne. Selon cette même estimation, dans les conditions actuelles, à peine 155 millions de francs de dommages seraient effectivement couverts. Le modèle de risque présenté met ainsi en évidence une lacune d'assurance estimée à plus de 90 pour cent en Suisse.

Montant modélisé des dommages liés à un cyber-événement

Un marché de l'assurance au fort potentiel

Au regard de la diffusion jusqu’à présent relativement faible des cyberpolices, cette lacune de couverture n’a rien de surprenant. Ainsi, seulement un peu plus de 7 pour cent des entreprises en Suisse sont aujourd'hui assurées contre les cyberattaques. Un récent sondage réalisé par l'ASA permet d'estimer pour la première fois ce chiffre de manière fondée : pour l'année 2022, l'association sectorielle des assureurs privés a relevé un volume de primes de 108 millions de francs environ, réparti entre 46 000 entreprises clientes et quelque 292 000 clients privés.

Parallèlement, le marché des offres de cyberassurance enregistre également une croissance rapide en Suisse. En moyenne, le volume des primes devrait doubler tous les deux ans. « Le potentiel des cyberassurances demeure important en Suisse », estime Urs Arbter à propos du marché domestique. Selon Martin Jara, CEO d'Helvetia Suisse et membre du comité directeur de l'ASA, il appartient maintenant à la branche de combler les lacunes d'assurance existantes. « À cet effet, trois mesures sont prioritaires : la mise en œuvre de mesures de prévention spécifiques par les entreprises à assurer, une collecte systématique des données en collaboration avec les pouvoirs publics et les institutions scientifiques concernés et un élargissement de la couverture actuelle du marché. »

Remarque pour la rédaction

L’Association Suisse d’Assurances ASA représente les intérêts de l’assurance privée aux niveaux national et international. Elle compte 70 membres environ, des assureurs directs et des réassureurs actifs à l’international ainsi qu’un certain nombre d’assureurs actifs uniquement sur le marché domestique et spécialisés dans les assurances de choses, les assurances-vie ainsi que les assurances en maladie complémentaire. Le secteur compte au nombre des branches économiques les plus performantes et les plus génératrices de valeur ajoutée. Les assureurs privés emploient quelque 50 000 collaborateurs en Suisse. Forts de leur expertise dans la couverture des risques et la prévention des sinistres, les assureurs privés assument une responsabilité économique : ils contribuent pleinement à la stabilité du système économique et à la prospérité de la Suisse. C’est la raison pour laquelle l’Association Suisse d’Assurances s’engage en faveur d'une évolution durable du secteur et de ses sites.


Contact avec les médias
Association Suisse d'Assurances ASA
Thilo Kleine, porte-parole
Téléphone : +41 44 208 28 03
E-mail : mediaatsvv [dot] ch