Neu­tra­lité car­bone jusqu’en 2050

News29 septembre 2019

Plusieurs assureurs ont rejoint la «United Nations-convened Net-Zero Asset Owner Alliance». Les investisseurs institutionnels membres de cette alliance entendent atteindre la neutralité climatique jusqu’en 2050. En Suisse aussi, des CEO de grandes entreprises ont adressé un courrier au Conseil des Etats affirmant qu’ils se ralliaient à cet objectif. 

Plus de deux billions de dollars, tel est le montant géré par les membres de l’«United Nations-convened Net-Zero Asset Owner Alliance» créée à New York le 23 septembre dernier lors de la conférence sur le climat. Ce rassemblement international d’investisseurs institutionnels, dont des assureurs suisses, entend atteindre des portefeuilles neutres en carbone d’ici 2050. A cette fin, il s’agit de ne pas dépasser un réchauffement climatique maximal de 1,5 degré par rapport à l’ère préindustrielle. Les investisseurs s’engagent à réduire les émissions de leurs portefeuilles de sorte à respecter l’Accord de Paris. Toutefois, ils attendent également des mesures de la part des politiques. 

Des CEO et des leaders de l’économie suisse aussi s’emploient à prendre des mesures énergiques. Avec l’action CEO4climate, ils réclament un objectif national de réduction des émissions pour 2030 permettant d’atteindre la neutralité climatique jusqu’en 2050. Cette revendication d'une loi efficace sur le CO² a été adressée au Conseil des Etats le 19 septembre 2019 par 72 CEO et dirigeants d’entreprises. Parmi les signataires se trouvent également des représentants de différentes compagnies d’assurances.