La na­no­tech­no­lo­gie, un risque émergent

Contexte21 novembre 2018

Recours à la nanotechnologie et utilisation de nanoparticules manufacturées

La nanotechnologie est moins une technologie qu’un terme générique désignant une multitude d’applications et de produits contenant des particules infinitésimales et présentant, de ce fait, des caractéristiques très particulières. Les nanoparticules peuvent exercer des actions très puissantes.

Technologie transversale par excellence, les nanoparticules sont fabriquées ou transformées par presque toutes les industries, essentiellement dans l’industrie chimique, l’industrie alimentaire et utilisées dans les produits phytosanitaires et les engrais. L’estimation des risques liés aux nanomatériaux demeure empreinte de grandes incertitudes. Nous manquons de recul quant à leurs possibles effets à long terme sur l’être humain et l’environnement. Cette technologie est profondément novatrice et offre davantage d’opportunités qu’elle ne comporte de risques. Néanmoins, au regard des enseignements actuels, il est à craindre que les nanotubes de carbone et les nanoparticules volatiles ne présentent une certaine potentialité de risques.

Definition «Emerging Risks»:

Neue Technologien und die Entwicklung der modernen Gesellschaft bieten neue Chancen, aber auch neue Gefahren. Solche neuartigen zukunftsbezogenen Risiken, die sich dynamisch entwickeln und eben nur bedingt erkennbar und bewertbar sind werden als «Emerging Risks» bezeichnet.  Der Begriff «Emerging Risks» ist nicht einheitlich definiert. In der Versicherungsbranche werden damit üblicherweise Risiken bezeichnet, welche sich als mögliche zukünftigen Gefahr mit grossem Schadenpotenzial manifestieren.

Téléchargement