Les principales offres en assurance-vie

Contexte06 novembre 2017

La plupart des offres d’assurance-vie relevant de la prévoyance libre (pilier 3b) énumérées ci-après peuvent aussi être conclues dans le cadre de la prévoyance liée si les conditions fiscales sont remplies.

Assurance mixte

La forme la plus courante d’assurance constitutive de capital consiste en une combinaison entre la prévoyance vieillesse et survivants, c’est-à-dire qu'elle comprend une assurance épargne et une assurance du risque de décès. Le preneur d'assurance assure, par exemple, un capital de 80 000 CHF qu'il touchera lorsqu'il prendra sa retraite à 65 ans, augmenté des participations aux excédents accumulées jusque-là. Si l’assuré décède avant cet âge, les bénéficiaires (survivants) toucheront le capital prévu auquel s’ajoutera la participation aux excédents.

Assurance décès

Cette assurance de risque pur prévoit le paiement de la prestation (capital ou rente) au bénéficiaire si la personne assurée décède avant l’expiration du contrat. Il existe un grand nombre de formules d’assurance, en fonction des besoins et des souhaits de la personne assurée (par exemple assurance du risque décès avec une somme assurée croissante ou décroissante).

Par ailleurs, les primes peuvent être «nivelées» (constantes) ou «évolutives» (calcul annuel de la prime en raison du risque décès qui augmente avec l’âge de la personne assurée).

Rente de vieillesse (rente viagère)

En lieu et place d’un capital décès, il est possible d’assurer une telle rente garantissant, la retraite durant, un revenu déterminé. Cette couverture peut être combinée avec une assurance pour la protection des survivants qui permet de conclure par exemple une assurance «sur deux têtes» (continuation du paiement de la rente complète à la veuve) ou de prévoir qu’en cas de décès de l’assuré, le solde de primes payées non absorbées par les rentes sera versé (rente avec restitution) sans intérêts aux bénéficiaires (survivants).

Il n’est jamais trop tard pour souscrire une assurance de rente vieillesse. Plus l’assuré est âgé au début du paiement de la rente, plus la rente vieillesse financée par un capital défini est élevée. Par ailleurs: seulement 40 % des rentes autofinancées sont imposables sur le revenu.

Rente d'incapacité de gain

En cas d’incapacité de gain de longue durée, l’allocation journalière pour maladie ou accident n’est versée que durant une période déterminée, alors qu’en règle générale, les rentes d'incapacité de gain (indépendantes de la cause, aussi appelées rentes perte de gain ou rentes d’invalidité privées) le sont jusqu’à 65 ans ou 63/64 ans, c'est-à-dire jusqu’à ce que la personne touche l’AVS.

Autres formes d’assurances

Outre ces principales catégories d’assurance-vie privées, il existe de nombreuses autres formes d’assurance sur la vie. Citons, entre autres, les assurances prévoyant des paiements échelonnés en cas de vie, les assurances pour enfant (capital pour les études), les assurances liées à des participations, à des fonds de placement ou indexées (assurance constitutive de capital dont les prestations sont liées à l’évolution de parts de fonds ou d’un indice), les assurances en libellées en monnaies étrangères, etc.