Per­for­mance éco­no­mique

18 novembre 2021

L’approvisionnement des entreprises et de la population en assurances relève du cœur de l’infrastructure d'une économie en bon état de fonctionnement. Par sa création de valeur, le secteur de l’assurance contribue de manière significative au produit intérieur brut global.

Création de valeur du secteur de l’assurance suisse
Valeur ajoutée brute directe de la branche 2016 2017 2018 2019 2020
Assurance-vie 3,6 4,9 6,1 3,9 n/a
Assurance de dommages 9,3 8,1 9,3 10,7 n/a
Réassurance 7,9 7,5 6,5 6,4 n/a
Valeur ajoutée brute de l’assurance privée en milliards de francs 20,8 20,4 21,9 21,0 n/a
           
Services complémentaires à l’assurance (par ex. courtiers) 3,1 3,0 3,0 3,9 n/a
Assurances sociales 5,6 5,8 6,5 6,0 n/a
Valeur ajoutée brute de la branche de l’assurance en milliards de francs 29,4 29,2 31,5 30,8 28,6
Part de la valeur ajoutée brute totale en Suisse 4,6% 4,5% 4,6% 4,6% 4,2%

 

L’importance économique des assureurs privés suisses se mesure aussi à l’aune des impôts qu’ils génèrent. Aux impôts fédéraux, cantonaux et communaux acquittés par les compagnies d’assurances viennent s’ajouter les recettes fiscales découlant des impôts perçus sur les revenus des collaboratrices et des collaborateurs du secteur de l’assurance.

Effets fiscaux de l’assurance
Impôts directs en milliards de francs 2016 2017 2018 2019 2020
Impôts sur les entreprises et impôts sur le revenu des collaborateurs 2,7 2,8 2,7 3,3 2,9

Ne sont pas compris la TVA, les impôts anticipés et les droits de timbre fédéral.
Source: BAK Economics / Polynomics / Office fédéral de la statistique