L’assurance vie est une protection – pour les petites et moyennes entreprises aussi?

J’ai un commerce d’électricité. Je veux protéger ma femme pour le cas où je décéderais et constituer ma prévoyance vieillesse. Les assurances vie font-elles l’affaire? Et que se passe-t-il si mon commerce rencontre des difficultés?

Vous pouvez conclure une assurance constitutive de capital dans le cadre de la prévoyance liée (pilier 3a). Vous pouvez investir jusqu’à 20% de votre revenu soumis à l’AVS ou 40% de la limite LPP maximale fixée actuellement à 84 600 CHF. Ainsi plafonnée à 33 840 CHF par an, la prime versée est totalement déductible des impôts. Cette couverture vous reste acquise même en cas de faillite de votre commerce. Toutefois, la prévoyance liée implique certaines restrictions contractuelles, notamment en termes de rachat, de désignation des bénéficiaires ou de mise en gage.

Votre famille est bien protégée avec une assurance-vie

Si vous souhaitez disposer plus librement de votre assurance, vous pouvez opter pour une assurance-vie relevant de la prévoyance libre. Là encore, l’assurance-vie est protégée en cas de faillite de votre magasin si vous avez pris soin de désigner votre épouse ou vos enfants comme bénéficiaires. En prévoyance libre, seule une faible portion des primes est déductible des impôts. Votre conseiller en assurances se tient à votre disposition pour élaborer la solution la mieux appropriée dans votre cas.

Dernière modification le 30 juin 2015