Et en cas de sinistres récurrents ?

Dans l’hypothèse où les personnes concernées ne prendraient elles-mêmes aucune mesure de protection face à des catastrophes qui se répètent, les avis du public sont partagés quant à savoir si elles doivent être indemnisées sans réserve par les assurances, 42% sont d’avis que les personnes concernées devraient plutôt (19%) ou en tout cas (23%) supporter elles-mêmes au moins une partie des frais.  

Dernière modification le 27 octobre 2010