Un taux de conversion trop élevé creuse un énorme trou dans les rentes

Un exemple simple et réaliste illustre pourquoi, avec un taux de conversion trop élevé, l'avoir de vieillesse de la prévoyance professionnelle ne suffit pas à payer les rentes promises. Chaque année, il manque en moyenne 20'000 francs par nouveau rentier de la prévoyance professionnelle.

Dernière modification le 27. octobre 2010